Ijsbrand Chardon souffle la Coupe du monde d’attelage 2016 à Boyd Exell, 2e. Jérôme Voutaz bon 4e

Le meneur néerlandais a pris l’avantage lors du troisième parcours, l’Australien commettant deux fautes. Le Valaisan Jérôme Voutaz a encore fait merveille avec ses juments FM.

Ijsbrand Chardon,Bordeaux,finale Coupe du monde,Jérôme Voutaz Ijsbrand Chardon, déjà victorieux à Londres, triomphe en finale, à Bordeaux

Après Koos de Ronde en 2013, c’est un autre meneur Néerlandais, Ijsbrand Chardon, qui a réussi à battre en brèche la suprématie de l’Australien Boyd Exell en Coupe du monde. Victorieux à six reprises de la finale depuis février 2009, Exell a dû s’incliner pour la seconde fois en finale ce dimanche 7 février à Bordeaux. 

3e seulement après la manche disputée samedi à minuit, derrière de Ronde (alors 1er) et Chardon, Exell n’avait concédé qu’une seconde et l’épreuve dominicale comptant double, on savait que les trois favoris étaient quasiment à égalité. Exell reprit du reste l’avantage dimanche en réussissant cette fois une manche sans faute.Il comptait dès lors près de deux secondes d’avance sur Chardon, qui avait à nouveau été plus rapide, mais avec une faute, et plus de quatre sur de Ronde. Ce dernier rata son ultime parcours, réduit et réservé aux trois meilleurs: la 3e place finale pour lui.

En revanche, Chardon fit un barrage de rêve, sans bavure et très rapide, prenant une bonne option et mettant la pression sur Exell, qui devait conclure. Deux balles, dans des portes de maniabilité, coûtèrent alors un nouveau sacre à Exell, plus rapide, mais un peu trop audacieux, notamment sur l’antépénultième porte. A l’arrivée, il y avait moins d’une balle (4,64 sec.) entre Chardon et Exell. Chardon, déjà victorieux de cette finale en 2005 et 2006, renoue avec le succès, lui le multiple champion du monde. 

Première finale réussie pour Voutaz

Pour son premier circuit Coupe du monde et sa première finale, Jérôme Voutaz a parfaitement rempli sa tâche, en se classant bon 4e, loin devant le champion d’Europe en titre et roi du marathon, l’Allemand Michael Brauchle, 5e à 13 secondes du Suisse. Voilà qui en dit long sur la performance du meneur de Sembrancher et de ses juments franches-montagnes. Deux petites fautes samedi soir, une dimanche, en tout début de manche, mais pas de regrets, car le trio de tête n’était pas à portée cette fois-ci et cette 4e place est magnifique. De plus, Jérôme Voutaz a signé des tours précis, fluides et harmonieux, se jouant avec brio des deux obstacles de marathon.

Le Français Sébastien Mourier, détenteur d’une wild-card, décevant samedi, s’est un peu racheté ce dimanche, soufflant la 6e place à l’Allemand Georg von Stein. On espère que tout cela encouragera Jérôme Voutaz à disputer les Mondiaux de cet été et le prochain circuit Coupe du monde. Il se murmure aussi que les finalistes de Bordeaux seront invités pour un relais saut-attelage-complet dans le cadre du CAIO d’Aix-la-Chapelle, mi-juillet…

A. P.


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats romands élite et juniors – saut
Sion/VS

Coupe IENA des jeunes chevaux
Avenches/VD

Approbation des étalons, concours de juments et championnat des poulains
Haras national suisse à Avenches/VD

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier