Les Pays-Bas dominent les championnats du monde. Bonnes performances des Suisses.

Sandra Chardonnens ©www.fge.ch

Les championnats du monde poneys se sont disputés en France, à Pau, du 30 octobre au 3 novembre. Si les Pays-Bas ont remporté trois des quatre médailles d'or possibles (par équipe, attelage à 2 et à 4), les Suisses n'ont pas à rougir de leurs performances. Bien au contraire. 

Par équipe, les Helvètes ont pris la 6e place, alors que l'argent revenait à l'Allemagne, le bronze aux Hongrois. A 1 poney, le Hongrois Martin Holle a été le plus régulier sur les trois disciplines (dressage, marathon et maniabilité) et est monté sur la première marche du podium. La meilleure performance suisse est à mettre au compte de Cédric Scherrer, 12e du classement final et 5e de l'épreuve de maniabilité. Doris Schmid était 19e.

A 2 poneys, Ewoud Boom s'est paré d'or, alors que le Suisse Christof König a pris la 9e place. Pour son premier championnat du monde, la Romande Sandra Chardonnens (photo) s'est classée 15e du général et a surtout terminé sur une excellente performance en prenant le 3e rang de l'épreuve de maniabilité. 

Enfin, à 4 poneys, les meneurs qui ont dominé ont des noms bien connus! La médaille d'or est revenue à Bram Chardon, le fils d'Ijsbrand Chardon, l'argent à Jozsef Dobrovitz Jr, le fils du célèbre meneur hongrois. Une belle histoire de famille. L'avenir semble assuré. Seul Suisse en lice, Yannick Scherrer s'est classé 11e. 

M.S.


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier