Caroline Gerber et Amore de Chignan à Equissima: pas cette année! Caroline Gerber et Amore de Chignan CH à Equissima: pas cette année!

Les exigences sanitaires contraignent les organisateurs à renoncer à equissima®

Il y a moins d’un mois, les organisateurs d’equissima® annonçaient que tous les feux étaient au vert pour la tenue de leur événement, du 2 au 5 septembre prochain. Malheureusement, aujourd’hui, ils doivent faire machine arrière tant les exigences liées à la crise sanitaire sont élevées et impossibles à relever pour une manifestation sans billetterie et disputée en plein air.

Il est des annonces toujours difficiles à publier. Celle de l’annulation, pour la seconde année
consécutive, d’equissima® en est clairement une. Ce n’est pourtant pas faute de travail de la part
des organisateurs du meeting d’équitation international des hauts de Lausanne, qui ont étudié
différents scénarios dans les détails, prenant en considération toutes les exigences cantonales en
matière de protection sanitaire. Et malgré un plan de protection rigoureusement élaboré, les
organisateurs ont dû se résoudre à jeter l’éponge.
«Comme nous sommes une manifestation accueillant plus de 1'000 personnes, nous devons
assurer que participants et public seront contrôlés à l’entrée (passeport COVID),
explique Marc-
Henri Clavel, président du Comité d’organisation. Ce qui signifie que nous devons clôturer nos
différentes aires de compétitions. Avec le site de Peccau, au Manège du Chalet-à-Gobet, et celui de la plaine de Mauvernay, qui fait la joie des skieurs en herbe lausannois l’hiver, c’est tout simplement impossible!
» A cela s’ajoutent également les frais de contrôles effectués par des professionnels, ces contrôles étant trop importants pour être diligentés par des volontaires.
Depuis toujours, equissima® est une manifestation dont l’entrée est libre pour permettre aux
disciplines équestres, et notamment au concours complet, le triathlon de l’équitation, d’avoir une
vitrine auprès d’un public pas forcément averti mais appréciant le cheval en compétition. Aussi,
devoir renoncer à mettre sur pied pour la seconde année consécutive leur événement donne aux
organisateurs la désagréable impression qu’un événement gratuit, qui plus est en plein air, est
clairement péjoré.
Les organisateurs comptent sur la compréhension du public : tout a vraiment été entrepris pour
mettre sur pied une manifestation sûre. Mais les exigences sanitaires, ordonnées par le Canton et
découlant de celles émises par la Confédération, sont telles qu’ils préfèrent renoncer pour ne pas
prétériter l’avenir d’equissima®. «Nous donnons rendez-vous à notre public du 1er au 4 septembre
2022, car nous voulons absolument proposer des compétitions équestres de haut niveau et toujours libres d’accès
», conclut le président Marc-Henri Clavel.


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

National & championnats de Suisse de la relève
Chalet-à-Gobet/VD

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier