Niklaus Rutschi of Switzerland on Cardano CH Niklaus Rutschi et Cardano CH à La Baule. ©FEI

Niklaus Rutschi : "Je rêve des Européens"

Que le printemps fut faste pour Niklaus Rutschi ! Après un magnifique double sans-faute et une victoire dans la Coupe des Nations de La Baule avec Cardano CH, le Lucernois a confirmé son excellente performance à St-Gall (4+0) et à Lausanne (6e du GP). Entre temps, Niklaus Rutschi a remporté le Grand Prix 4* de Bourg-en-Bresse avec Carassina CH, avant de s’imposer dans le GP national de Cheseaux avec Baloubelle CH. Quelle série ! Ces résultats pourraient bien lui ouvrir les portes, à 53 ans, de ses premiers championnats d’Europe, fin août. Ce sympathique et discret cavalier, qui rêve de Rotterdam et de Tokyo, a bien voulu se confier après sa victoire à Bourg-en-Bresse.

  • Niklaus, quel début de saison vous vivez !  
     
  • En effet, je ne sais pas vraiment ce qu’il se passe avec moi ces temps (rires) ! 
     
  • Racontez-nous votre histoire avec Cardano CH … 
     
  • Nous l’avons acheté comme poulain. J’ai d’abord monté sa mère, A Quelle Heure CH, qui est restée chez moi en formation de 2005 à 2006. C’était une petite souris, elle était très respectueuse, avec un super mental, mais pas de moyens, je gagnais des 140 cm. Après une année, j’ai dû la ramener chez les éleveurs. Et là, j’ai vu Cardano, qui sortait sa tête du boxe. J’ai demandé à l’acheter, mais ... 

Vous pouvez lire l'intégralité de cette interview dans le numéro de juillet de votre magazine.


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier