Michael Barbey à Pau ©mayanoff Michael Barbey à Pau. ©mayanoff

Trois Romands iront aux Mondiaux

La Commission de sélection de la discipline Attelage de la Fédération Suisse des Sports Equestres (FSSE) a procédé à la sélection pour les championnats du monde des attelages à quatre à Pratoni del Vivaro (ITA) et des attelages à un au Haras du Pin (FRA).

Lors du championnat du monde des attelages à quatre qui se déroulera du 22 au 25 septembre à Pratoni del Vivaro près de Rome, Jérôme Voutaz sera le seul meneur individuel à représenter la Suisse avec son attelage de franches-montagnes. Les chevaux qu’il y engagera définitivement ne sont pas encore désignés. Il a le choix entre :

  • Esteban CH
  • Flower de Gessenay CH
  • Folie des Moulins CH
  • Leon VIII CH
  • Lune de la Vielle Fontaine CH
  • Valerio III CH,

Tous sont propriétés de Jérôme Voutaz et de Pierre Emonet. Le Valaisan sera accompagné par Muriel Federici, vétérinaire et cheffe d’équipe. La cheffe du sport de la discipline, Claudia Spitz, formule l’objectif suivant : «Étant donné que l’attelage a évolué positivement cette saison, nous espérons un classement dans le top dix».

Lors du championnat du monde des attelages à un qui se déroulera du 15 au 18 septembre au Haras du Pin en France, les meneurs suivants représenteront la Suisse avec leurs attelages:  

  • Michaël Barbey, Dompierre (FR) – Dino XVIII, cheval de réserve Leonard CH
  • Mario Gandolfo, Cornol (JU) – Favela CH, cheval de réserve Nitard du Mecolis CH
  • Stefan Ulrich, Bäriswil (BE) – Samito, cheval de réserve Pamino U

Actuellement, trois meneurs par nation sont autorisés à prendre le départ pour chaque nation et l’équipe est donc composée des meneurs cités ci-dessus. Les éventuels autres attelages de la délégation suisse peuvent participer aux championnats du monde en individuel. Il s’agit de

  • Andrea Bieri, Untersiggenthal (AG) – Staccato, cheval de réserve Cardinal BS
  • Peter Kessler, Cazis (GR) – Jonny Walker

L’équipe sera accompagnée par le vétérinaire/chef d’équipe Marco Bryner et par le coach Thomas Scherrer. Pour ces championnats, la cheffe du sport de la discipline, Claudia Spitz, a fixé l’objectif suivant : «Au vu des résultats obtenus lors des derniers concours, nous espérons que l’équipe se classera dans le top cinq et nous attendons au moins une place dans le top dix dans la compétition individuelle car la délégation suisse en a le potentiel, mais on aura aussi besoin d’un peu de chance.»


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier