Beezie Madden et Breitling Beezie Madden et Breitling LS se sont imposés dans la chasse de la Finale Coupe du monde hier soir à Bercy.

Beezie Madden met Paris à l’heure américaine

Daniel Deusser et Cornet d'Amour L'Allemand Daniel Deusser et son complice Cornet d'Amour sont 2e de l'Acte I.

L’Acte I de la finale de la Coupe du monde a tenu toutes ses promesses avec une chasse intéressante. Le chef de piste Santiago Varela a proposé un parcours avec de vraies options et trois doubles placés en bout de ligne. Comme à Göteborg en 2013 lorsqu’elle avait remporté la finale, Beezie Madden a été la plus rapide de ce barème C avec Breitling LS. L’Américaine devance Daniel Deusser et Cornet d’Amour d’une petite seconde. La 3e place est pour le surprenant américain Devin Ryan (Eddie Blue).

Steve Guerdat en embuscade

Marcus Ehning, 4e avec Cornado NRW, et Henrik von Eckermann, 5e sur Mary Lou, ont tenu leur rang de favoris. Ce dernier se serait même imposé sans une faute sur la délicate palanque n°11. Un obstacle qui a également piégé Steve Guerdat et Bianca 11es (derrière McLain Ward et HH Azur et devant Roger-Yves Bost 12e et meilleur tricolore avec Sangria du Coty) et en embuscade avant les Actes II et III. Une faute sur le n°2 (après une option) et sur la sortie du double n°6 pour Paul Estermann et Lord Pepsi 23es.

La réaction du trio de tête et du constructeur :

« Je suis très heureuse. C’est toujours mieux d’être en tête tout de suite mais cela demande de prendre beaucoup de risques. C’est donc un soulagement. » Beezie Madden

« Je vais garder Cornet d’Amour pour demain et j’aviserai pour dimanche. C’était un très bon  tour, les chevaux sautaient bien » Daniel Deusser 2e

« C’était un rêve de représenter mon pays ici à Paris. Je monte Eddie Blue (9 ans) depuis qu’il a 4 ans alors on se connaît très bien. » Devin Ryan 3e

« C’est seulement la première étape, je ne souhaitais pas en demander trop. J’ai toutefois rajouté des options dont celle du 6b au 7 qui s’est avérée ne pas en être une puisque personne ne l’a prise. » Santiago Varela 

E.O. 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier