20/05/18, La Baule, France, Sport, Equestrian sport LONGINES FEI Jumping Nations Cup™ of France - Longines Fei Jumping Nations Cup™ of France,  Image shows MANSUR Yuri (BRA) VITIKI.Photo FEI/Thomas Reiner 20/05/18, La Baule, France. Le Brésilien Yuri Mansur (Vitiki) lors de la Coupe des Nations. Photo FEI/Thomas Reiner

La Baule : la Coupe des Nations pour le Brésil, 1 pt devant les Pays-Bas, 2 pts devant la Suisse !

Malgré un Alain Jufer époustouflant, les Suisses ont dû s’incliner de justesse devant les Brésiliens et les Hollandais, mais ils occupent la tête de la Division 1 européenne et sont quasi assurés d’aller en finale.

Une Coupe des Nations palpitante, serrée et indécise jusqu’au bout, un parcours intéressant de Frédéric Cottier, avec des fautes partout et un chrono bien choisi, un vaste terrain en herbe, un public impressionnant : du sport comme on l’aime cet après-midi à La Baule. Nous y reviendrons dans le prochain Cavalier Romand (qui sortira fin mai, avant St-Gall).
4e ex æquo après la première manche, la Suisse n’était pas loin des Brésiliens, déjà 1ers, mais un mauvais départ en seconde manche, avec un grosse défense de Daimler avant le double de bidets, provoquant un refus, puis une faute et un score de 11 pts pour Werner Muff (4 + 11), puis une faute évitable de Paul Estermann sur le dernier, où il voulut enlever une foulée avec Lord Pepsi, impeccable jusque là (0 + 4) faillirent tout compromettre !

Alain Jufer sort le grand jeu

C’était sans compter la volonté et le punch des deux Jurassiens à venir. Alain Jufer (1 + 0) fit preuve d’un sang-froid inouï et il serra plus ses virages avec Rahmannshof Tic Tac pour sortir un sans-faute d’anthologie ! Le pilote des écuries Lutta, qui n’était que réserviste jusqu’au Grand Prix de vendredi et aux 12 pts de Pius Schwizer, a peut-être gagné là une place dans l’équipe à St-Gall et (ou) à Aix-la-Chapelle !
Steve Guerdat ne pouvait pas décevoir son pote, ni l’équipe et il sortit le tour parfait qu’il avait manqué avec Hannah (8 + 0) au premier tour. La Suisse put alors croire à la victoire, mais le no1 mondial Harrie Smolders sortit un enième sans-faute avec Don VHP, et surtout Pedro Veniss réussit à garder l’avantage aux Brésiliens en étant cette fois dans le temps avec Quabri de l’Isle. Résultat : 7 pts pour le Brésil (MM. L. F. de Azevedo, Amaral, Mansur et Veniss), au nirvana, 8 pts pour les Pays-Bas, 9 pts pour la Suisse : serré tout ça !

Plus de déçus que d’heureux !

Suivaient l’Espagne, qui y a cru presque jusqu’au bout, l’Allemagne, et distancées, l’Irlande de Rodrigo Pessoa et la France de Philippe Guerdat (qui ne misait sur aucun de ses quatre héros de l’an passé), le Canada, 8e, fermant la marche. La Suisse est en tête du circuit européen avec 180 pts, loin devant l’Irlande (145) et l’Espagne (115), mais beaucoup n’ont fait qu’une étape sur deux. 
Le matin, la Japonaise Karen Polle avait battu Pius Schwizer, 2e à un centième avec Balou Rubin R, Roger-Yves Bost et Steve Guerdat, 4e avec Venard de Cerisy, 3e la veille dans le Derby.
A. P.

La vidéo du parcours d'Alain Jufer


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier