EHNING  Marcus (GER) riding Pret A Tout during the Rolex Grand Prix on December 9, 2018 in Geneva, Switzerland. (Photo by Scoop Dyga/Icon Sport) Marcus et Pret A Tout ont déroulé un barrage de rêve sur la piste de Palexpo. (Photo by Scoop Dyga/Icon Sport)

Le Grand Prix Rolex de Genève pour Marcus Ehning, Steve Guerdat 2e

Il était vraiment «Prêt à tout» pour renouer avec la victoire dans une épreuve majeure ici à Genève ! En signant un chrono du tonnerre, Marcus Ehning s’est adjugé le Rolex Grand Prix devant nul autre que Steve Guerdat.

Voilà un weekend qui s’achève de la meilleure des manières pour Marcus Ehning. Le cavalier de 44 ans, en selle sur son fabuleux Prêt à Tout, a remporté le Rolex Grand Prix de Genève devant un public nombreux (42'500 spectateurs sur l’ensemble des quatre jours). Après sa victoire cet été à Aix-la-Chapelle avec cette même monture, il signe donc son deuxième succès dans le même cycle du Rolex Grand Slam, remportant ainsi une prime de 250'000 € (en plus des 400'000 CHF promis au vainqueur de l'épreuve genevoise). Rapide comme l’éclair, l’Allemand n’a été approché que par Steve Guerdat et sa géniale Albfuehren's Bianca (une demi-seconde de retard) et l’Irlandais Darragh Kenny (une seconde) sur l'excellent Balou du Reventon. 

Pieter Devos (espoir) s'est classé 4e devant Harrie Smolders (Don VHP), Scott Brash (Ursula), Ben Maher et Nicola Philippaerts. Pour la Suisse, Martin Fuchs a commis une faute avec Clooney, tout comme Barbara Schnieper (Cicero F), épatante. Nadja Peter Steiner (5 pts), Bryan Balsiger (8 pts) et Elian Baumann (8 pts) n'ont pas démérité sur ce parcours technique, mais très bien dosé par Louis Konickx et Gérard Lachat. 

On vous racontera tout cela dans les détails, avec réactions et interviews, dans le prochain numéro du Cavalier Romand ! 

11e sacre pour Exell, la jeunesse en embuscade

Star incontestée de l’attelage mondial, Boyd Exell a encore une fois remporté l’étape genevoise de la FEI Driving World Cup™. Voilà qui monte à 11 le nombre de victoires du meneur australien sur la piste de Palexpo. Mais l’avance de Boyd Exell sur ses poursuivants n’était pas aussi importante que celle à laquelle on aurait pu s’attendre. A moins d’une et de deux fautes de l’Australien, le représentant d’une talentueuse jeune génération de meneurs signait une performance remarquable. Agé de 25 ans, le Néerlandais Bram Chardon aurait gagné sans une faute commise en fin de barrage. Il devançait Jozsef Dobrovitz Senior. 

Le Valaisan Jérôme Voutaz termine l’épreuve au 4e rang après une mésaventure peu commune : alors que le meneur valaisan prend une option très serrée pour aborder le lac, l’un des deux grooms perd l’équilibre et chute dans l’eau. Plus de peur que de mal, puisque l’équipier parvient à remonter sur la voiture, mais une pénalité de 5 points qui prive Voutaz d’une participation au barrage. Comm. et red. 


Ce week-end

À l'étranger

CS Kronenberg - Européens de la relève
HOL

CD St. Margarethen - Européens de la relève
AUT

En Suisse

Championnats du monde et d'Europe - voltige
Berne

CS Dagmersellen Champ. CH R
LU

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier