Jeux mondiaux de Tryon,cross,Julia Krajewski, Le refus qui coûte la médaille à Julia Krajewski et Chipmunk FRH ainsi qu'à l'Allemagne, tenante du titre.©Nathalie Poudret

Cross de Tryon : Julia Krajewski craque, Ingrid Klimke prend sa place, mais ils sont six à la talonner… Les Suisses sont loin, mais Robin a fait bien !

Au terme d’un superbe cross, une Allemande en remplace une autre. Les trois Suisses finissent leur tour, Robin Godel avec Grandeur… et les honneurs !

« Les conditions étaient bonnes et on le doit à Florence ! », a osé le vice-champion olympique Astier Nicolas, 5e individuellement après le cross et frustré de ne pas faire partie de l’équipe tricolore ici, mais promu traducteur du team à la conférence de presse (ses copains ne parlent pas english). Et c’est vrai que le fort vent (dû à l'ouragan?) qui soufflait ce samedi et les nuages nous ont préservé de la forte chaleur et de l’humidité des jours précédents. Ce n’était plus tropical, presque british !
Et les Britanniques ont dominé, sur ce magnifique cross tracé par un des leurs, le Captain Mark Phillips. Des options, pas mal de refus, mais très peu de chutes et aucun incident sérieux. De magnifiques images, une bonne pub pour le complet ! On aurait juste aimé dix secondes de moins que 10 minutes, pour que les sublimes tours de Jonelle Price ou de Rosalind Canter soient mieux récompensés. Seize tours sans la moindre pénalité, c’est (beaucoup) trop.
Largement en tête après le dressage, Julia Krajewski a un peu craqué sous la pression, montant franchement mal la combinaison no 14 qu’elle disait redouter le plus : refus de Chipmunk FRH sur le 14c ! C’est souvent dans la tête que ça se passe… Du coup, c’est sa compatriote Ingrid Klimke, qui avait tapé fort le no 5 avec son fantastique Oldenbourgeois de 15 ans Hale Bob SAP mais fort bien monté la suite, qui est en tête.

L’Allemagne, elle, n’est que 6e par équipe, elle va rendre sa couronne de Caen ! Les USA sont 8es, la Nouvelle-Zélande 10e (les Price au top, Todd pas, Tait éliminé)… La bagare va se jouer entre la Grande-Bretagne, 1ère, l’Irlande, homogène 2e, la France, 3e (elle serait 2e avec Astier Nicolas !) et peut-être le Japon, épatant 4e à deux ans de ses JO de Tokyo. L’Australie, 5e, est trop loin.
7 pour 3 médailles individuelles?
Rien n’est fait pour Ingrid Klimke, qui a au moins six cavaliers dans son dos, tous à moins d’une barre, l’épatante petite Anglaise Rosalind Canter, 2e avec Allstar B (par Ephèbe for ever !), la surprenante Irlandaise Sarah Ennis, les Français Vallette et Nicolas, Tim Price et l’Irlandais McCarthy. Passionnant ! 72 des 81 chevaux sont allés au bout, mais pas ceux de Sandra Auffarth et Blyth Tait.
Robin Godel a relevé le défi, malgré un sursis
Des trois Suisses, le meilleur a clairement été Robin Godel. Pour son grand baptême du feu, le jeune Fribourgeois de 20 ans a été remarquable, osant les options directes aux nos 9 (enchaînement à la descente) et 10 (2e gué), parmi les plus redoutées. Beaucoup de chance, en revanche, sur les nos 13 (un vrai numéro d'acrobatie!) et 14, comme il le dit volontiers dans notre interview facebook, où il est félicité par le triple champion olympique Andrew Hoy. Grandeur de Lully CH, qui n’a que 10 ans et peu de 3* dans ses jambes, était un peu moins véloce dans la grande montée finale, « mais il ne servait à rien de forcer, l’essentiel était de rentrer sans faute », dira Robin, 60e (avec 72,6 pts) avant le saut de lundi. 
Un refus à la sortie du gué no 10 pour Patrizia Attinger : « Hilton P avait un peu peur de cette petite cascade », avouera la Zurichoise, qui a bien franchi la difficulté suivante (no 14) avec Hilton P (15 ans). Elle est 69e avec 88,9 pts. Entre les deux Helvètes, le plus Romand des Equatoriens, Nicolas Wettstein, 65e avec Meyer’s Happy (80,6 pts). Il eût pu faire le 4e de l’équipe !
Vraie désillusion pour le leader de l’équipe de Suisse Felix Vogg, 72e avec Colero (152,2 pts). « Les deux refus sont pour moi. Dans le gué, j'ai voulu sauter le bateau en cinq foulées, Colero pas. Et comme on a passé de justesse le 14b, j'ai eu une hésitation coupable avant le c, j'aurais dû encourager mon cheval », dira-t-il modestement. Les 50 pts de pénalité pour avoir sauté hors du fanion sur le no 14b (c'était limite, il a fallu revoir à la video) n'ont finalement pas été effacés. 

Nous reviendrons sur toutes leurs analyses et leurs espoirs dans le numéro Spécial Mondiaux, mais la Suisse est 16e et dernière avant le saut. Elle concourait certes à 3, mais la Belgique aussi et elle est 12e. La qualification pour les JO lors des Européens de l’an prochain sera bien dure à atteindre, mais les cavaliers veulent y croire.
Alban Poudret

 

Robin Godel Robin Godel


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier