Rome Olivier Philippaerts La Belgique a gagné avec Olivier Philippaerts. En 2014, lors du premier succès, il y avait son père Ludo et son frère Nicola. Photo Nathalie Poudret

La Coupe des Nations de Rome pour la Belgique, après un barrage face à l’Allemagne

Les champions d’Europe s’imposent pour la seconde fois dans la Ville Eternelle. L’Allemagne 2e avec une fabuleuse Kendra Brinkop, triple sans-faute, le Brésil et la France 3es ex æquo.

12 équipes en lice cet après-midi dans la Coupe des Nations de Rome et 8 en seconde manche, qui s’est donc disputée sans l’Irlande, 9e, l’Egypte, 12e, et surtout l’Italie, 10e ex aequo avec le Japon : de quoi décevoir les quelque 2'000 promeneurs qui s’étaient faufilés sur les collines de la Place de Sienne, officiellement condamnée au huis-clos, mais de fait plaisamment ouverte et plus harmonieuse que jamais sans tribunes.

Très serré tout ça!
Au bout de près de quatre heures d’épreuve, un barrage entre la Belgique et l’Allemagne, ex æquo avec 4 pts. Des 4 pts faits par l’ultime cavalier de chaque équipe (Grégory Wathelet et David Will) et sur le douzième et dernier obstacle, des palanques placées face à l’écran géant. Egalité parfaite, donc, et égalité presque parfaite au barrage…
Un sans-faute en 36,01 pour Grégory Wathelet (Nevado S), qui avait la chance de pouvoir se racheter et de monter en dernier, un sans-faute en 36,63 pour la jeune espoir de la Young Riders Academy Kendra Claricia Brinkop (26 ans), triple sans-faute pour sa première Coupe 5* avec Kastelle Memo, ça c’est joué à un rien ! Marcus Ehning, chez qui elle fut stagiaire avant d’être embauchée aux Ecuries Stephex, a eu moins de réussite. Jérôme Guéry et Patrick Stühlmeyer doubles sans-faute.

Un succès pour Eric Lamaze
Le Brésil de Philippe Guerdat partage une belle 3e place avec la France de Thierry Pomel : un double sans-faute pour Yuri Mansur (QH Alfons Santo Antonio), un pour Pénélope Leprévost (GFE Excalibur de la Tour Vidal). Les Etats-Unis 5es avec leur équipe de base (sans Beezie) et un double sans-faute de McLain Ward, les Suédois 6es (double sans-faute de Malin Baryard-Johnsson), les Tchèques 7es, les Mexicains 8es. 
En lever de rideau, le Canadien Eric Lamaze (Chacco Kid) avait gagné la 155 devant les Italiens Emilio Bicocchi et Piergiorgio Bucci. 4 pts pour Martin Fuchs (Clooney) et Steve Guerdat (Venard de Cerisy), en mode préparation avant le GP Rolex de dimanche à 13h (sur RAI Sport et Rai 2). 
Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier