Mondial du Lion : Alertamalib’Or porte bien son nom ! Et à Radolfzell…

Du grand sport au Mondial des jeunes chevaux, au Lion d'Angers. Et les finales SEC à Radolfzell

Lion d'Angers Le passage du gué lors du complet du Lion d'Angers

Temps de rêve, hormis quelques gouttes de pluie sur le cross, samedi, pour le Mondial du Lion d’Angers, dédié aux chevaux de complet de 6 et 7 ans. Chez les 7 ans, victoire de l’anglo-arabe Alertamalib'Or, un fils de Yarlands SummerSong, l’ex-crack de Marie-Christine de Laurière (ex Duroy), qui l’a fait naître, monté par le double médaillé olympique Astier Nicolas. En tête après le cross, Direct Cassino était 2e avec l’Anglaise Izzy Taylor, Yacabo BK 3e avec le « maître » Andrew Nicholson. Deux fautes, sur l’avant-dernier, un double, pour le leader, le Néo-Zélandais James Avery avec Vitali !

Chez les 6 ans, victoire du hanovrien Monkeying Around, monté par avec Izzy Taylor (quelle journée !), devant Bob Chaplin, monté par l’Australien Paul Tapner, et Birmane (par Royce de Kreisker), la championne des 6 ans l’an passé, 3e avec le Français Thomas Carlile, habitué des podiums au Lion. Grand reportage sur tous les attraits du Mondial du Lion dans notre numéro de novembre, qui sortira mardi prochain.

Et à Radolfzell...

Pendant ce temps-là, à Radolfzell (ALL), de l’autre côté du Lac de Constance, au Weierhof, chez les Vogg, se déroulait la finale de Swiss Eventing Club. Victoire de Bettina Niederer et Tiffany, devant Steffi Bigler et Sidney, Nadine Häfli et Chakra. 

A. P.


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier