Une 4e Coupe du monde pour Isabell Werth, malgré une super Laura Graves

La championne allemande a sorti le grand jeu dans la Kür avec une Weihegold OLD étincelante

Isabell Werth Isabell Werth

Plus la pression est grande, meilleure elle est ! Isabell Werth n’est pas la cavalière la plus titrée de l’histoire pour rien et ce samedi à Paris-Bercy, devant une assistance enfin bien garnie, l’Allemande a sorti le grand jeu. Il le fallait car, peu avant elle, l’Américaine Laura Graves avait pulvérisé son meilleur score dans une Kür, obtenant 89,082%, soit 4% de mieux que jamais avec son élégant et grand Verdades.

Battue de 3% vendredi dans le Grand Prix, Isabell Werth savait qu’elle devait se sublimer, prendre tous les risques et qu’aucune faute ne lui serait pardonnée. Elle sortit le grand jeu, demanda le maximum – sauf au trot allongé - à sa belle jument de 13 ans (par Don Schufro), énergique à souhait, et approcha son record personnel (à 0,4 près), avec 90,557%.

Le duo de tête est donc le même qu’à Omaha l’an passé : la Coupe, sa quatrième du genre, après 1992, 2007 et 2017, pour Isabell Werth, la 2e place pour Laura Graves. Déjà deux fois 3e avec Unee B, mais absente l’an passé car enceinte, Jessica von Bredow-Werndl était très émue de sa 3e place avec son étalon de 17 ans (83,725%).

Le Suédois Patrik Kittel, qui a déroulé une excellente reprise avec Unee B, est une fois encore 4e et « en chocolat », pour un rien (83,146). Dorothee Schneider et Sammy Davis Jr, 5es, étaient loin du podium.

Alban Poudret

Elles ont dit:

« Hier, je n’étais ni déçue, ni triste, je voulais simplement faire mieux, avec l’aide de Monica (Theodorescu) et de mon équipe, tirer les leçons de ma 2e place. Certains pensent que c’est facile, mais il y a sans cesse des remises en question, du travail, c’est aussi ce qui est passionnant ». Isabell Werth

 

« Verdades m’a tout donné, comme c’est le cas depuis toujours. Je ne prépare cette nouvelle Kür que depuis Noël, elle est beaucoup plus technique et plus intense, plus difficile, et cela paye. Je bats mon record de 4%, mais on devra encore la travailler et progresser pour gagner ». Laura Graves

 

«  Je suis si fière d’Unee B, c’est notre quatrième finale ensemble et notre troisième podium, c’est fabuleux. Il a 17 ans, toute son énergie, on va encore faire quelques concours bien choisis et après il se consacrera à l’élevage. Il est très amoureux de Weihegold, raison pour laquelle il n’a pas fait le tour d’honneur. » Jessica von Bredow-Werndl


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand