Michael JUNG (GER) FISCHERCHIPMUNK FRH, Germany Team, Trott Up Michael Jung et fischerChipmunk sont en tête à Pratoni. Avec un score record: mondial!Photo FEI

Mondiaux de Rome : Jung confirme et les Suisses remontent à la 6e place: suspens pour les JO !

Les Allemands ont fait une démonstration, ils devancent les Américains et les Britanniques. Les Suisses, malgré l’élimination de Nadja Minder, est remontée au 6e rang. Si ils confirment en saut, ils seront aux JO de Paris.

« On doit être heureux de tout ce qui nous arrive, c’est un sport si imprévisible », tels ont été en substance les propos, assez modestes et mesurés, de Michael Jung à l’issue de ce cross spectaculaire des championnats du monde 2022 où il maintient son score du dressage (18.8 pts) acquis la veille avec FisherChipmunk FRH. Un score synonyme de record absolu si l’Allemand conservait demain après le parcours de saut.
Déjà 3e vendredi soir, l’Anglaise Yasmin Ingham, qui concourt en individuel seulement avec Banzaï du Loir, remontait à la 2e place avec quelques secondes de temps dépassé. Maxi dans le cross, comme dix autres cavaliers, l’Américaine Tamra Smith passait de la 5e à la 2e place à l’issue d’un magnifique cross avec Mai Baum. Ces deux dames devancent le No 1 mondial Oliver Townend et la championne olympique Julia Krajewski sur sa merveilleuse SF Amande de B’Néville.

Pour Jung et les Allemands, seuls comptent les médailles attribuées ici. Idem pour les Américains, 2es, les Britanniques, 3es, ou les Néo-Zélandais, 4es. Par contre, pour les Irlandais, 5es après avoir été rétrogradés plusieurs heures par le jury pour un Mim non prouvé de Padraigh McCarthy, les Suisses, 6es, et les Japonais, 7es, l’objectif principal est un Top 6, synonyme de qualification pour les JO de Paris. Or ces trois nations sont dans un mouchoir de poche (6,9 pts de pénalité) et il y aura donc forcément des déçus dimanche soir. Les dix nations qui suivent ce groupe ne se font plus guère d’illusions.

Malgré un départ compliqué…

Les Helvètes avaient mal commencé la journée, avec l’élimination de la jeune Nadja Minder sur le 28e des 30 obstacles, alors que son Toblerone semblait pouvoir boucler ce très sélectif cross sans bavure, sinon sans sursis. Il n’y avait plus de joker pour la troupe de MM. Burger et Nicholson, qui a aussi vu l'élimination - moins pénalisante - de Patrick Rüegg et Fifty-Fifty, ici à titre individuel.

En selle sur l’énergique Toubleu de Rueire, Mélody Johner redonna toutefois de l’espoir à son camp en bouclant un très beau tour avec un peu de temps dépassé (8 pts). Victorieux ici en mai dans le 4*, Robin Godel et Grandeur de Lully CH firent aussi bien (7,2 pts de temps), et le jury, après avoir hésité, ne leur infligea pas de pénalité pour un fanion tutoyé sur le 24 b (2e gué) : ouf ! Le Fribourgeois d’Avenches est 23e au provisoire et il peut encore remonter. Quant à Felix Vogg, avec sa brillante Cartania, il avala ces 5,6 km et 42 efforts facilement et dans le temps, remontant ainsi au 15e rang, avec 31,5 pts. Cela faisait aussi les affaires de l’équipe.

L. de P. et A. P.

 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier