JO de Rio: encore de l’or et des larmes pour Charlotte Dujardin

Beaucoup d’émotion pour la Britannique, qui défend la couronne olympique acquise à Londres et songe à la retraite de son phénoménal Valegro, qui a battu le record aux JO avec 93,857%. A revoir mardi matin dès 8h10 sur RTS2

Rio 2016: le podium du dressage individuel Rio 2016: le podium du dressage individuel

« Valegro me sentait très émue, il a compris l’importance de ce test, il m’a soutenue et m’a aidée, il est exceptionnel », a dit Charlotte Dujardin (31 ans) en larmes, juste après sa reprise et son nouveau titre olympique, ce lundi à Deodoro. Lors de la conférence de presse, les journalistes sont revenus sur le sujet de la retraite (annoncée) de Valegro: « Aucune date n’est décidée, on va rentrer à la maison et y réfléchir calmement, mais c’était sans doute le dernier grand championnat de Valegro, le cheval de ma vie, et cela explique aussi mon émotion. »
L’homme de sa vie, Dean Wyatt Golding (un nom prédestiné!), Charlotte devrait l’épouser bientôt, a-t-elle avoué devant l’insistance de la presse. « Cela fait neuf ans que l’on est ensemble et il m’a demandé ma main juste avant les Jeux, tout le monde me pose la question, alors je me dois de répondre et du coup je ne vais plus pouvoir me défiler », a-t-elle dit avec son humour habituel. 


Humour et sang froid
De l’humour, mais aussi une sacrée classe à cheval et beaucoup de sang-froid pour gérer cette belle sortie de Valegro avec autant de brio. Une reprise brillante, des transitions parfaites, piaffer, passage et transitions épatants, du grand art et 93,857%. A revoir dans un grand format de 50 minutes mardi matin dès 8h10 sur RTS2.

Il y avait eu deux ou trois fois un score très très légèrement plus élevé (94%), mais pas aux JO. Le maximum, ce fut 94,30 en 2014 à l’Olympia de Londres (93,975%), mais tout dépend évidemment du jury, c’est à la fois subjectif et relatif. A propos de juges, on aurait aimé que certains soient plus sensibles au côté artistique, mais nous y reviendrons dans Le Cavalier Romand de septembre.


« Isabell nous inspire »
« Je suis habituée à être prise en sandwich entre deux Allemandes », a répondu Charlotte Dujardin à un journaliste - germanique - lui demandant son sentiment d’être entourée d’Isabell Werth, 2e à distance respectueuse cette fois avec Weihegold (89,071%), et Kristina Bröring-Sprehe, 3e avec Desperados FRH (87,141%). 5e à Caen, la jeune et fine Américaine Laura Graves (29 ans) est du coup une fois de plus juste au pied du podium avec Verdades et l’Espagnol Jesus Severo Jurado Lopez (27 ans), écuyer chez le Danois Helgstrand, 5e avec Lorenzo pour ses premiers Jeux. Et cette fois devant Beatriz Ferrer-Salat, 3e aux Européens et 10e ici avec Delgado. 
L’avenir est en marche, mais Isabell Werth, elle, ne prévoit pas du tout de raccrocher et Charlotte Dujardin lui a rendu un grand hommage: « Elle nous inspire que nulle autre, elle nous fait être meilleure tant elle est battante et accrocheuse. La Britannique a aussi rendu hommage à Carl Hester, son prof, bon 7e avec Nip Tuck, et à tout son team. 
Alban Poudret

 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats romands élite et juniors – saut
Sion/VS

Coupe IENA des jeunes chevaux
Avenches/VD

Approbation des étalons, concours de juments et championnat des poulains
Haras national suisse à Avenches/VD

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier